Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Accessoire indispensable et particulièrement apprécié par tous les photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels, le sac photo est bien souvent un choix très difficile, parfois même un cas de conscience. Au delà du prix qui a bien évidemment son importance malgré tout, il reste le compagnon de route du photographe et il sera l’objet d’une attention toute particulière pour porter la charge et se faire oublier autant que faire se peut. Mais le sac photo se doit d’être aussi beau et fonctionnel.

Pratique, bien conçu et esthétique, c’est autant de qualités indispensables requises pour un sac photo et que j’ai effectivement retrouvées dans la gamme des sacs Wotancraft

L1010054

Présentation :

L’histoire a commencé en 2011 lorsque j’ai croisé le chemin de la gamme Wotancraft sur internet au détour d’une recherche générale sur les sacs photo. Visuellement séduit et intrigué, j’ai pourtant mis de côté la marque car il n’était pas possible de les acquérir directement en France, donc de les voir et de les appréhender autrement que sur la toile. Depuis, la marque est commercialisée et distribuée en France et au détour d’une rencontre fortuite, j’ai pu enfin acquérir deux produits de cette marque prometteuse.

C’est en effet lors d’une présentation en magasin que j’ai pu enfin découvrir la gamme de la marque Taïwanaise et s’agissant de cette gamme, elle s’annonce effectivement complète et particulièrement séduisante.

Mélange de classicisme puisque inspirés de sacs militaires mais aussi moderne par l’esthétisme résolument actuel basé sur des matières et des coloris en vogue, les sacs semblent véritablement être «des sacs pour la vie», slogan arboré fièrement par cette marque émergente qui peut s’enorgueillir d’avoir gagné ces premiers galons au sein de la communauté des amateurs de montres. En effet, depuis 2008, date de sa création, Wotancraft créé des bracelets en cuir vieillis à la main dans la plus pure tradition des antiquités des productions de la seconde guerre mondiale.

Pour précision, ces sacs Wotancraft sont fabriqués à la main dans un atelier situé dans le centre de Taïpei, dans le nord de l’ile de Taïwan. Cette petite société d’une quinzaine de personnes est née de l’association de trois jeunes taïwainais issus des grandes écoles. C’est d’ailleurs un de ces trois concepteurs qui imagine et dessine la douzaine de modèles de la gamme actuelle, s’inspirant très largement des sacs militaires Suisses d’époque ou encore par exemple des porte-lettres des postiers américains.

C’est une petite équipe de dix personnes qui confectionne toutes les créations de la marque, privilégiant sans conteste la production artisanale où le facteur humain reste le moteur essentiel du travail réalisé, ceci jusqu’au contrôle qualité final des produits qui demeure une tâche accomplie manuellement.

C’est entre-autres, ce qui permet à Wotancraft de garantir ces sacs trois ans.

A noter en outre, dans le pur esprit japonais malgré ses origines Taïwanaises, le véritable sens de l’écoute et l’attachement farouche à prendre en compte les retours des utilisateurs pour faire progresser les différents produits, tant sur le plan de l’amélioration de la qualité des créations actuels que par une volonté véritable d’élargir la gamme des futurs articles proposés.

Cliquez sur la première image voir voir la galerie…

La gamme :

Les présentations sont donc faites et passons naturellement au véritable attrait et intérêt de la découverte de ces sacs photos, les sacs eux-mêmes…

La première chose qui frappe en découvrant la gamme, c’est l’extrême qualité des matériaux utilisés ainsi que le sérieux évident apporté à la fabrication. Judicieux mélange de cuirs et de matière synthétique (très identique à celle des célèbres et solides produits barbour), l’unité de trois couleurs (noir, marron & gris) que l’on retrouve sur tous les modèles de la gamme est du plus bel effet. Les cuirs utilisés, vieillis ou non, sont superbes et respirent la solidité.

Si la qualité d’un produit quel qu’il soit se juge sur l’aspect global et général, ce sont pourtant bien plus les fins détails qui révèlent véritablement le sérieux réel du soin apporté à la fabrication.

Sur ce plan, avec les sacs Wotancraft, rien à redire. Les finitions sont exemplaires ; les fermetures éclair très solides, les boutons et rivets résistants, les différentes attaches et aimants costauds, les doublures extérieures et intérieures sans reproche, les coutures parfaitement réalisées…

Sur tous ces aspects et bien d’autres encore, il apparaît que les modèles Wotancraft sont de vraies réussites et se déclinent en réalité en deux gammes distinctes à savoir les gammes City Explorer et Urban Classic.

Pour les différencier, la gamme City explorer est constituée de huit sacs bi-matières. Ils sont réalisés en cuir de couleur marron et toile synthétique grise ou verte délavée avec le look très réussi et indémodable des modèles anciens de l’armée Suisse de la seconde guerre mondiale, du sac à dos XL au petit sac de ceinture. La gamme Urban Classic est pour sa part composée de quatre sacs tout cuir clairement très haut de gamme.

La gamme City Explorer comporte les modèles suivants :

  • Commander      – Sac à dos Premium
  • Ranger              – Sac d’épaule XL
  • Avenger            – Sac d’épaule moyen format
  • Scout                – Sac d’épaule léger
  • Messenger         – Besace
  • Paratrooper        – Sac d’épaule compact
  • PathFinder         – Petite besace
  • Grenadier          – Sac de ceinture

La gamme Urban Classic comporte les modèles suivants :

  • Thor                  – Grand sac d’épaule
  • Ryker                – Sac d’épaule moyen format
  • Ryker BR           – Sac d’épaule moyen format
  • Raven                – Sac d’épaule compact

Le site internet Wotancraft : http://www.wotancraft.fr/fr/

La gamme est donc très complète et chaque sac à ses particularités mais aussi sa vocation propre.

Conquis par la gamme, j’ai donc fait mon choix en retenant deux modèles, le Ranger qui est le plus grand sac d’épaule et le Ryker, modèle tout cuir de taille intermédiaire. Tous les autres sacs, bien que différents dans leur conception, sont strictement identiques en terme de réalisation.

 

Le Ranger :

C’est le sac d’épaule taille XL de la gamme, celui qui permettra d’emporter tout son matériel car extrêmement logeable, il est donné pour accueillir deux boitiers reflex avec trois ou quatre optiques et un ordinateur quinze pouces. En réalité, j’ai pu mettre dans ce très grand sac ; deux boitiers plein format (Leica Q et Leica SL avec Noctilux 50mm f/1,0), un Leica CL et deux optiques Leica (35mm et 90mm), un Rolleiflex T complet, un Macbook Pro quinze pouces et bien évidemment, une pléiade d’accessoires photo (boites de films, carnet, iphone…).

Et bien pas de problème particulier, le sac accueille et protège tous ces objets avec une déconcertante facilité.

Le rabat supérieur du sac est réalisé en cuir vieilli souple marron doublé en tissu. Le même cuir qui, fait plutôt significatif de la qualité générale, se retrouve sur la base posée du sac. Pour le reste, c’est une toile synthétique très solide qui vient parachever une présentation générale d’excellent niveau.

L1010057

Bien que classique l’ergonomie du sac est très satisfaisante. Le système d’ouverture/fermeture du rabat supérieur peut se faire à la fois par de solides boucles en métal ou bien par des boutons pressions doublés qui permettent un accès plus rapide à l’intérieur du sac.

L’ouverture du sac lui même se fait à l’aide d’une fermeture éclair à double curseur qui entoure un rabat qui couvre l’ensemble de la partie supérieure du sac. A noter que ce rabat est doté de quatre aimants disposés latéralement qui permettront de plier en deux ce rabat pour un accès partiel au sac, c’est très bien vu. Cela permet notamment d’accéder à l’intérieur partiellement sans l’ouvrir de manière complète.

De plus, une languette en cuir disposée au beau milieu du rabat, permet une ouverture très rapide en tirant simplement sur cette languette en ayant préalablement placé les deux curseurs de la fermeture éclair de part et d’autre de la languette, très judicieux et efficace.

L1010061 L1010060 L1010059

L’intérieur est bien évidemment équipé d’un large panier séparateur photo en tissu kaki particulièrement agréable au touché et qui protègera très efficacement l’ensemble des appareils et accessoires. Des séparateurs sont bien évidemment fournis et pourront facilement organiser le sac intérieurement selon ses volontés. Ce sac Ranger est aussi pourvu de multiples rangements ; petites poches latérales et grandes poches frontales fermées par boutons pression, grande poche intérieure protégée pour ordinateur quinze pouces, deux grandes poches zippées (intérieure et extérieure).  

Toutes les attaches, sangles de fermeture, supports de boutons, fermetures éclairs, languettes des fermetures éclairs sont en cuir épais ou métal très solide, le tout est résolument pensé pour durer dans le temps. Les coutures sont elles aussi impeccablement réalisées.

L1010067

Une vraie poignée en cuir permet de porter le sac à la main, pratique et indispensable à mon sens pour les manipulations rapides. Quant à la sangle réglable qui permet de porter le sac à l’épaule, c’est un mélange de cuir et de toile synthétique du meilleur effet. La partie en contact avec l’épaule est toute en cuir doublée avec une mousse intérieure qui rend le portage plus confortable.

Au final, ce sac est très bien pensé, logeable, confortable et permet une très bonne protection du matériel. J’ai choisi personnellement ce sac car il sera destiné à emmener tout mon matériel (argentique et numérique) lors de longs déplacements ou lorsqu’il sera utile d’avoir tout son arsenal à disposition. Je lui adjoindrai un modèle plus petit pour la véritable sortie photo sur le terrain. Il pourra être aussi le sac qui abrite tout son matériel à la maison en toute sécurité, un autre modèle là encore moins volumineux pourra le seconder au quotidien.

A noter malgré tout et ce n’est pas négligeable que la taille de ce sac peut-être réduite en serrant au maximum les sangles qui l’entourent , le panier séparateur intérieur ayant le bon goût de s’adapter en conséquence.

Au rayon des regrets, je dirais que je déplore quelque peu que le rabat supérieur ne couvre pas complètement le sac, à la fois pour des raisons purement esthétique mais aussi pour des raisons de protection aux intempéries (même si la toile est déperlante). L’autre reproche que j’adresserai sur ce modèle est l’absence de patins de protection sur la base du sac qui auraient assuré une meilleure protection lorsque l’on pose le Ranger dans des endroits malpropres.

Un excellent choix que ce Ranger qui a fait forte impression lors de mes deux dernières sorties et pas seulement auprès de photographes, d’une part en raison de son look ravageur mais aussi et surtout pour ses qualités d’excellent sac photo.

 

Le Ryker :

Beaucoup plus discret, le Ryker est un sac d’épaule de moyen format tout cuir, il sera le complément idéal d’un Ranger et le compagnon de tous les jours. C’est en ce sens que je l’ai choisi. Tout autant parce qu’il n’a pas du tout l’aspect d’un sac photo (il pourra d’ailleurs être utilisé dans un contexte quelconque). Ce modèle existe en deux versions, noir et marron ou bi-ton marron. Après hésitation, J’ai opté pour le premier cité et son look passe-partout.

L1010050

A la prise en main, l’impression de robustesse est évidente, le poids surprenant. Bien que décliné dans un cuir lisse qui pourrait faire craindre une relative fragilité, le sac est solide, très solide et d’une finition qui impressionne. La qualité de l’assemblage, des matériaux utilisés ou des accessoires est sans reproche, du très haut de gamme. Le cuir utilisé est superbe, avec un grain fin au touché et d’une qualité remarquable. L’intérieur du sac est habillé d’une suédine magnifique de couleur violette qui donne à l’ensemble un aspect luxueux de grande classe.

L1010054

Ce sac est donné pour permettre d’emmener un boitier type M, trois optiques et un ipad. Pour ma part, j’ai pu y loger un Leica Q et le Leica SL avec le Noctilux 50mm f/1,0 et l’Ipad 10 pouces. Beaucoup plus logeable qu’il n’y parait, le Ryker est le propre des sacs compact et très optimisé en terme de place. Il permet, comme tous les sacs de cette gamme, de loger un ensemble complet avec tous les accessoires nécessaires dans un minimum de place. Je dirais que c’est le sac idéal pour l’utilisateur de celui qui affectionne le système autour d’un boitier unique et de plusieurs focales fixes ou pour le photographe qui veut emporter systématiquement deux boitiers à objectifs fixes.

L’accès au sac se fait là encore, comme pour le Ranger, par un grand rabat supérieur qui couvre entièrement la face avant du sac et qui vient se loger dans une sangle transversale, le tout sécurisé par deux gros aimants latéraux (parfaitement intégrés au sac) qui permettent de plaquer le rabat sans effort.

L’intérieur même du sac se fait par un rabat tout cuir zippé par double curseur eux-mêmes équipés de languettes en cuir. Cet intérieur est classique, sans panier séparateur mais avec plusieurs séparations fournies qui permettront de définir l’organisation voulue. Un logement intérieur est dévolu au transport d’une tablette de la taille maximum de l’Ipad dix pouces.

Trois poches extérieures (faisant sensiblement la taille du sac) dont deux zippées donneront à son utilisateur les possibilités de rangement de tous les accessoires indispensables. La sangle de transport d’épaule est elle aussi d’une qualité de fabrication qui confine à l’excellence.

Le seul reproche que je pourrais faire à cette superbe création est le manque d’une petite poignée de transport à main qui permettrait des manipulations plus aisées dans certaines circonstances.

Au quotidien, ce Ryker est un ravissement de tous les instants. Pratique, fonctionnel, il est le sac photo compact idéal avec cette sensation unique des objets de valeurs dont on ne se lassera jamais.

 

Au rayon des accessoires :

Pour les modèles Commander, Ranger, Avenger, Scout et Thor, il est possible d’acquérir des paniers intérieurs Waterproof. Parfaitement étanches de par leur matière plastique imputrescible, ces accessoires permettront de protéger les matériels de l’humidité en toute sécurité. La fermeture éclair à lèvres du panier étant elle même complètement étanche.

Ces paniers existent en cinq tailles différentes (L, M, S, XS & SXS) et seront choisis en fonction du sac qui l’accueillera.

Intérieur Waterproof Modèle L

Ils sont conçus de façon strictement identique aux intérieurs des sacs photo, autant par les tissus et feutrines utilisés que par les séparateurs à velcro fournis qui faciliteront l’organisation interne du sac.

Ces paniers sont excellemment pensés, simples et me semblent être parfaitement indispensables pour les sorties photos dans des destinations difficiles (mer, montagne ou voyages aux destinations extrêmes). Une section zippée spécifique permet en outre de ranger des papiers importants ou des billets.

Dernier point ; j’ai acheté un de ces paniers pour le Ranger, ceci me permettra notamment de préparer des sacs préalablement aux sorties et de n’avoir qu’à inverser les paniers pour disposer de matériels différents sans oublis majeurs.

Pour les mêmes modèles, il sera aussi possible de commander des paniers traditionnels intérieurs supplémentaires ou de remplacement. Là encore, il faudra choisir le bon modèle en fonction du sac à équiper.

De la même manière, il est aussi possible sur demande de commander des sangles ou courroies pour tous les sacs de la gamme.

Point important : tous ces accessoires peuvent être commandés indépendamment des sacs de la gamme et adaptés à des articles d’autres marques.

 

Conclusion :

Pour moi qui ai longtemps attendu de pouvoir disposer de ces sacs Wotancraft, je dois dire que l’attente se justifiait pleinement. La qualité est véritablement au rendez-vous et la gamme plutôt aboutie. Si l’on excepte quelques erreurs de jeunesse mineures, c’est presque un sans-faute pour le jeune fabriquant Taïwanais.

Ce qui apparait immédiatement, c’est le sérieux apporté à la qualité des créations de tous les modèles. Tous les matériaux (cuirs, toile synthétique) et accessoires (boucles, pressions, fermetures éclairs…) utilisés sont de très haut niveaux. L’assemblage n’est pas en reste avec une finition exemplaire. De l’excellent ouvrage pour des sacs de conception artisanale, ce qui se ressent clairement lors des manipulations quotidiennes répétées.

D’un point de vue esthétique, le parti-pris est sans concession. La gamme Wotancraft est unique dans sa présentation. Le design est audacieux avec un choix très intelligent qui allie modernité et signature résolument vintage. Ce look atypique est basé principalement sur le mélange d’une part de la matière universelle, noble et ancienne qu’est le cuir et d’une toile synthétique ultra-résistante résolument actuelle d’autre part. Les modèles cuirs sont tout autant attrayants par un design extrêmement original.

Le pari est pour moi réussi car les sacs Wotancraft ont une vraie personnalité, une originalité marquée par un choix délibéré de s’inspirer de sacs militaires Suisse et donc de privilégier un look unique sur le marché actuel des sacs photo. Pour moi qui ai possédé de nombreux modèles, je pense enfin avoir trouvé des créations qui ne me donnent plus envie de chercher le mouton à cinq pattes.

Dans l’univers Leica, les Sacs Billingham se sont fait une place privilégiée car ils collent vraiment à l’esprit de la marque Allemande, j’en possède deux et je les apprécient énormément. Très classiques, simples et robustes, ils sont très souvent et depuis des années le choix premier des Leicaïstes.

Pour celui qui recherche un sac plus dans l’air du temps, au look plus moderne tout en conservant un aspect classique et d’une grande élégance, Wotancraft offre une alternative plus que pertinente. Pour utiliser une métaphore vestimentaire, je dirais que Billingham représente le costume haut de gamme bien taillé éternellement de bon goût. Wotancraft serait plutôt la marque de vêtements en cuir et jean tout aussi haut de gamme, remarquable et remarquée.

Bien évidemment, il n’y a aucune raison de ne pas profiter de l’excellence des deux fournisseurs, c’est ce que je fait au quotidien, avec grande satisfaction.

Le site internet Wotancraft : http://www.wotancraft.fr/fr/

Cliquez sur la première image voir voir la galerie…