Mots-clés

, , , , ,

Le formidable boitier qu’est le Leica SL est très clairement en attente d’une gamme d’objectifs digne de ce nom, tant sur le plan de la qualité optique que sur la diversité des focales proposées. Doucement, la marque Allemande complète cette gamme et c’est aujourd’hui une focale fixe de 75mm qui vient rejoindre le Summilux 50mm, en attendant les 35 et 90mm et le fameux zoom 16-35mm promis de longue date. Bien plus polyvalent qu’il n’y parait, le 75mm est une optique prisée des spécialistes du portrait mais elle est aussi très à l’aise dans la rue ou pour la prise de vue de détails.

 

La deuxième optique fixe de la gamme Leica SL est donc un Summicron 75mm (f/2,0), un choix par forcément évident car c’est sans doute plus un 35 ou un 28mm que les possesseurs de SL attendaient. Malgré tout, un 75mm est une focale intéressante qui autorise la prise de vue de bien des sujets, du portrait serré en passant par la photo de rue ou même le paysage.

Caractéristiques techniques :

11 lentilles en 9 groupes, 1 lentille asphérique

Mise au point minimale : 0,5 mètres

Rapport d’agrandissement maximal : 1:5

Diamètre du filtre : 67mm (E67)

Longueur : 102mm – Diamètre : 73mm – Poids 720g

 

Prise en main :

Si la qualité optique des premières optiques SL est incontestable, la principale critique essuyée par Leica fut liée à la taille imposante des zooms mais aussi de la seule focale fixe au catalogue, le Summilux 50mm (le test du Summilux-SL 50mm).

Ce Summicron 75 est aussi de bonne taille mais bien heureusement nettement plus compact. Ne rêvons pas en tentant de comparer la version SL à celle du M. Les optiques SL sont équipés d’un moteur autofocus et d’une l’électronique embarquée, la taille s’en ressent donc inévitablement et nous sommes donc en présence d’un objectif relativement imposant pour un Leicaiste historique.

Cependant, il faut préciser d’emblée qu’une fois monté sur le SL, l’équilibre à la prise en main est excellente et l’ensemble très agréable à manipuler. La qualité de fabrication est, comme d’habitude avec Leica, de très haut niveau. Il n’est pas question, une fois encore, de faire une comparaison avec les optiques M qui offrent des caractéristiques de solidité et de longévité inégalées sur le marché. Malgré tout, les optiques SL sont de très bonne facture et témoignent de tout le sérieux qui a été mis en oeuvre par la marque allemande pour satisfaire les acquéreurs les plus tatillons.

A la prise de vue, l’autofocus est silencieux et très réactif. Dans les conditions les plus difficiles, la mise au point se fait le plupart du temps sans problème majeur, seule la pénombre fera patiner quelque peu l’autofocus. Sans le pousser dans ses derniers retranchements, il faut avouer que je n’ai pas éprouvé de difficultés à obtenir des clichés nets. La retouche de la mise au point à tout moment est bien évidemment possible et s’avère précise et pratique.

 

La qualité optique :

Ce qui m’avait frappé lors du test du Summilux 50mm, c’est l’homogénéité des résultats obtenus. Pour ce Summicron, le constat sera le même. Aucune faute à déplorer pour une optique excellente sous tous rapports. D’emblée, j’ai trouvé dans les images réalisées avec ce 75mm, une douceur que j’apprécie tout particulièrement. Cela ne veut évidemment pas dire que le piqué est en reste, il est très présent mais devra être géré avec maitrise sous peine de restitution caricaturale. La netteté, clarté et autre structure devront être maniées avec discernement pour ne pas altérer le grand naturel de la restitution originale sur ce critère.

Le vignettage est quasi inexistant, seulement présent légèrement aux deux plus grandes ouvertures, il disparait complètement dès f/4,0. Les aberrations chromatiques sont parfaitement maitrisées et ne seront jamais présentes quelles que soient les ouvertures choisies. La distorsion est elle aussi parfaitement contenue et ne pose jamais problème.

 

Le rendu :

On attendra forcément de ce type d’optique une belle restitution des contrastes et des matières, le 75mm étant bien souvent utilisé comme un objectif à portraits ou dévolu à la photo de détails. Les micro-contrastes sont effectivement de très bon niveau et permettent aisément d’obtenir des clichés fins et détaillés. Les bokeh obtenus sont harmonieux, sans nervosité. A l’image du Summilux de la même famille, ils sont emprunts d’une belle élégance, ce qui ravira les portraitistes.

 

A noter la grande homogénéité des résultats sur l’ensemble du champ et à toutes les ouvertures. Sur ce point, ce Summicron est remarquable et pourra être utilisé à toutes les ouvertures sans restriction, la plus grande de ces ouvertures étant parfaitement exploitable avec un rendu particulièrement appréciable dans toutes les conditions de prise de vue.

 

Conclusion :

Leica nous a encore une fois concocté un excellent objectif, d’une remarquable homogénéité en faisant un effort véritable sur le gabarit pour un 75mm de cette gamme. Le mariage avec le SL est très réussi. Le mélange du capteur subtil et doux du boitier s’allie très bien avec cet objectif à l’excellente définition. Son prix de 4400,00 euros pourra certes faire grincer quelques dents bien évidemment mais l’acquéreur de ce téléobjectif sera forcément satisfait car cet objectif est, à mon sens, du niveau de l’excellence sur tous les critères essentiels. Un must de plus dans la collection des optiques Leica.

Je remercie tout particulièrement le Leica Store de Lille pour leur sympathie et grande disponibilité et leurs conseils avisés, me mettant à disposition l’objectif dès son arrivée.

Ci-dessous la galerie d’images test a été réalisée avec le Summilux-SL 75mm et le Leica SL pour démontrer les propriétés de l’ensemble.

Cliquez sur la première image pour voir la galerie…

Click on the first image to view the gallery…