Mots-clefs

, , , , , , , , ,

La 32ème édition de la Photokina s’est tenue à Cologne du 16 au 21 septembre 2014. Cette année est aussi du 175ème anniversaire de la Photographie et celle des 100 ans de Leica…

M2401985-Modifier

Pour ses cent ans, Leica a mis les petits plats dans les grands avec un espace de 5000 m2 dont une grande partie fut consacrée à une exposition impressionnante d’une quinzaine de photographes. Les photographes exposés dans la Galerie Leica : Bryan Adams, Michael Agel, Till Brönner, René Burri, Alejandro Cegarra, Anton Corbijn, Jamie Cullum, Glen Craig, D-Nice, Lois Hechenblaikner, Thomas Hoepker, Martin Kollar, Gerd Ludwig, Jim Marshall, Mary McCartney, Anja Niedringhaus, Jürgen Schadeberg, Andy Summers, Chris Suspect, Tom Wright, George Yammine.

J’ai eu la chance de croiser Thomas Hoepker dans l’espace VIP de Leica… 🙂

M2402026-Modifier

Beaucoup de nouveautés pour la marque allemande pour cette édition. La vedette est le nouveau M-P qui vient en plus du M240 avec son écran Saphir, ses 2 Go de buffer et son look ravageur, simple et discret. Le Leica X est le nouveau compact Haut de gamme de la marque avec un objectif Summilux à très grande ouverture f/1,7 et son capteur APS-C de très haut niveau. Il se présente comme le mini-M avec un dessin très représentatif de la gamme mythique Leica. Le X-E est le successeur du X2 dont il reprend les caractéristiques principales. 

Le D-Lux, successeur du D-Lux 6, se retrouve équipé d’un capteur 4/3 rare sur cette gamme de compact et d’un zoom Leica DC Vario-Summilux 10,9-34 mm f / 1.7-2.8 ASPH d’excellente facture qui permettra d’obtenir de fantastiques images. Pour la première fois, un viseur électronique intégré permettra de ne pas avoir à utiliser un viseur optionnel.

Aun rang des autres nouveautés et curiosités, le Leica M-60 est une version simplifiée du M240 sans écran arrière pour une recherche du retour à l’essentiel. Un numérique version boitier argentique qui célèbre les 60 ans de la naissance du premier Leica M. Un série limitée présentée avec un Summilux 35mm et proposée à un prix plutôt musclé. Une version argentique épurée baptisée M-A est venu aussi grossir les rangs des nouveautés côté Leica M. Nouveautés auxquelles il faut ajouter également, la gamme Summarit entièrement redessinée avec une ouverture mini désormais à f/2,4 et la disponibilité en versions chromées. Version chromée aussi désormais disponible pour le monstrueux Noctilux f/0,95 et le très demandé Summilux 35mm f/1,4.

Côté Leica S, annonce du S-E qui est une version bodyBuildée du S avec un buffer plus gros. Redessiné pour l’occasion, il se montre plus discret encore mais pas moins efficace. La version S type 007 est elle annoncée pour 2015 avec cette fois ci un appareil entièrement revu. Nouveau capteur, nouveau processeur, nouvel obturateur… Autofocus revu et corrigé, fonction video HD 4K, GPS intégré, fonction rapide Live-View, Wlan, Niveau à bulle… La liste des améliorations et nouvelles fonctions est impressionnante sur le boîtier moyen-format de la marque. Si l’on ajoute à cela la sortie d’un nouvel objectif à très grande ouverture, à savoir le Summicron-S 1:2/100 mm ASPH, on notera que l’avenir du secteur photo de Leica est plutôt en verve…   

Il était intéressant de voir aussi les efforts fait par Leica en terme de bagagerie avec de très jolies choses signées de grandes marques telles que Aneas, Artisan & Artist ou Shedoni

Pour le reste des exposants, j’ai été impressionné par le Stand Fujifilm qui bouillonnait littéralement. Pas forcément en terme de nouveautés car seul le X100T pouvait susciter un réel engouement mais par l’effervescence qui régnait sur ce stand. Il était plutôt difficile de s’approcher des nombreux appareils mis à disposition des visiteurs. Un retour sur le devant de la scène pour ce constructeur faiseur d’images qui semble t’il a retrouvé de belles couleurs (sic)…

Le reste de la visite fut pour moi un passage sur l’ensemble des stands sur un rythme de Sénateur. J’ai été plutôt surpris du calme relatif sur les stands des deux géants que sont Nikon et Canon. La force tranquille ou un certain tassement de l’intérêt porté à ces marques qui ont visiblement du mal à se renouveler, je ne saurais être formel en ce sens mais le manque d’enthousiasme soulevé par les deux marques était plutôt palpable. Chez Sony, pleins feux sur la gamme A7 avec une fréquentation moins marquée que chez Fuji mais importante malgré tout. Le nombre important d’exemplaires de A7 autour du cou des visiteurs semble pourtant démontrer que Sony transforme l’essai, il reste juste à sortir une gamme optique digne de ce nom pour que l’intérêt réel se transforme en raz de marée.

Une belle journée en somme que ce détour par la Photokina où la Photographie est à l’honneur et au centre de toutes les attentions. Une vraie expérience à vivre et un très bon moment à passer dans le monde de l’image…

Cliquez sur la première image pour voir la galerie…